Comment poser un volet roulant en rénovation ?

Fenêtre PVC avec volet roulant en aluminium

Avoir un volet roulant en rénovation dans son logement permet de renforcer plus de confort et de protection contre les regards indiscrets.  Vous pouvez poser un volet roulant en rénovation dans tous les types d’ouverture (fenêtres, portes-fenêtres et baies vitrées).

Cependant, vous devez porter une attention particulière à la sélection du volet roulant lors de vos travaux de rénovation. En effet, il est important de prendre en compte une variété de facteurs pour mener à bien vos travaux.

Découvrez, dans cet article, les étapes à suivre pour poser efficacement vos volets roulants en rénovation.  

Pourquoi choisir un volet roulant en rénovation ?

Le volet roulant constitue un gage de protection permettant d’empêcher les tentatives de cambriolage. Il se caractérise aussi par son aspect contemporain et sa capacité d’adaptation à tous les types de logements. 

Opter pour des volets roulants en rénovation est la solution la plus pratique et la plus efficace puisqu’ils offrent plusieurs avantages. En effet, ils permettent :

  • D’isoler la pièce de votre maison contre la chaleur, le vent, la pluie et surtout les regards indiscrets et les vols.
  • D’assurer un confort au quotidien, notamment si vous choisissiez un volet roulant électrique.
  • De garantir une isolation phonique notamment lorsque vous placez des lames en aluminium. 

Le volet en rénovation est adapté à tout type d’ouverture : une porte-fenêtre, fenêtre de toit ou même pour une porte de garage.

Les démarches à suivre avant la pose des volets roulants

Avant d‘installer des volets roulants lors des travaux de rénovation, vous devez déposer une déclaration de travaux auprès de la mairie. En réalité, la pose de volets modifiera visuellement l’extérieur de votre maison.

En fonction de la localisation géographique de votre projet, de nombreuses normes doivent être respectées comme les coloris. Il est à noter que les restrictions sont renforcées pour les structures classées comme monuments historiques. Si vous habitez en copropriété, il est important d’obtenir la permission du syndic.

Vous devez respecter les démarches d’installation du volet roulant en rénovation pour empêcher les pannes électriques lors du raccordement et qui peuvent vous amener à demander une intervention professionnelle pour la réparation de volets roulants.

Les différentes techniques de pose de volets roulants en rénovation

On trouve trois types de poses de volets roulants. Il est important de choisir la technique de pose la plus convenable à votre maison.

L’installation sous linteau

C’est la technique la plus utilisée. Son succès peut être attribué à sa simplicité de mise en œuvre. L’emboîtement idéal de votre volet roulant est nécessaire, puisque le coffre est fixé entre les montants de la fenêtre. Cela permet d’améliorer les qualités isolantes des menuiseries.

L’installation sous linteau inversé

Ce type de pose semble plus difficile que l’installation sous linteau. En effet, le store roulant, dans cette situation, descend plus loin du vitrage dans l’allongement du mur extérieur. Le sens du caisson du volet est donc inversé quant à l’autre type de pose.

L’installation en façade

Le volet roulant est situé directement sur le mur extérieur. Ce type d’installation permet de garder la même luminosité de votre pièce intérieure quand le tablier est relevé.

Comment choisir un volet roulant en rénovation ?

Les volets roulants sont disponibles dans une variété de modèles, marques et types. Lors du choix d’un volet roulant, il faut prendre en considération plusieurs facteurs tels que : les matériaux des lames, le budget, les dimensions de fenêtres ou baies vitrées.

Volets roulants en PVC ou en aluminium ? 

Vous hésitez entre un volet roulant en PVC ou en aluminium ?

Choisir le bon matériau pour votre volet roulant présente un investissement sur le long terme

  • Volet roulant en PVC :  le PVC est un matériau plastique qui n’est pas thermo-conductrice. Il fournit une bonne résistance thermique, si bien qu’il atteint le coefficient thermique imposé par la loi. Choisir un volet roulant en PVC assure une protection de vos locaux commerciaux et résidentiels contre les changements climatiques.
  • Volet roulant en Aluminium : le volet en alu est un peu cher, mais très efficace ! Il offre une excellente isolation thermique et phonique de vos fenêtres, portes ou baies vitrées. Les lames en alu disposent d’un isolant en mousse polyuréthane pour garantir une résistance optimale.

Volets roulants manuels ou électriques ?

On trouve deux types de volets roulants : manuels et motorisés !

Le choix entre eux dépend de votre situation financière et du niveau de confort souhaité.

  • Volet roulant manuel : il assure un niveau de sécurité idéale pour vos habitations contre les tentatives d’effraction et de cambriolage. Toutefois, pour remonter ou descendre votre volet, vous devez tourner la manivelle ou la sangle. Cela demande une force physique !
  • Volet roulant motorisé : Bien que le volet électrique soit plus cher que le volet manuel, il offre un confort d’utilisation optimal ! Vous pouvez profiter d’une isolation thermique tout en contrôlant le fonctionnement de vos volets roulants à l’aide d’une télécommande ou d’un interrupteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *