Quelle utilité pour les compteurs d’énergie connectés ?

Compteur électrique connecté

La révolution digitale n’en finit pas de se généraliser et a déjà bouleversé les usages pour de nombreux secteurs d’activité.  L’univers de l’énergie n’y fait pas exception et se met aussi à la digitalisation. Nos anciens compteurs électromécaniques sont de plus en plus remplacés par des compteurs connectés, qu’il s’agisse de l’électricité, du gaz ou de l’eau. Quelle est l’utilité des nouveaux compteurs d’énergie connectés ? Comment fonctionnent-ils ? Permettent-ils réellement d’optimiser sa consommation ? Le point sur les compteurs d’énergie connectés pour surveiller sa consommation en temps réel. 

Qu’est-ce qu’un compteur d’énergie connecté ? 

Un compteur d’énergie connecté est un organe électrique sous forme de boîtier proposé par les fournisseurs d’énergie pour mesurer la quantité d’énergie dépensée dans un lieu donné. Il peut notamment s’agir d’un logement, d’un bâtiment industriel ou encore d’un local professionnel. Il permet à ces fournisseurs de facturer les dépenses énergétiques d’un lieu donné sans avoir à effectuer des relevés réguliers comme c’était le cas jusqu’à présent.

En étant connectés, ces compteurs sont qualifiés de « compteurs communicants » ou de « compteurs intelligents » et facilitent la transmission des informations de consommation. Muni de la technologie AMR ou Automated Meter Reading, les compteurs d’énergie connecté sont capables de mesurer les consommations d’énergie de manière particulièrement précise.

Ils sont ainsi destinés à établir des factures relatives à une consommation réelle mais pas seulement. Ils permettent également de cerner tout type de gaspillage en identifiant des pertes en ligne et ainsi d’optimiser la consommation du client pour alléger ses factures. Ces outils nouvelle génération donnent par ailleurs la possibilité de déterminer les postes qui coûtent le plus cher au client afin notamment de remplacer les équipements les plus énergivores par de nouveaux appareils basse consommation.

Il s’agit donc également d’outils d’aide à la maîtrise énergétique. Les consommateurs d’énergie peuvent ainsi disposer d’informations plus pointues, jusque dans les détails de chaque équipement utilisé rendant plus simple la maîtrise de leur consommation et la gestion de la part de leur budget consacré à l’énergie. Les premiers retours d’expérience ont pu démontrer que les ménages utilisant cette installation profitaient d’une réduction assez substantielle de leurs dépenses énergétiques. Plus l’information est détaillée, plus elle permet en effet d’identifier les failles en termes d’équipements mais aussi les manquements relatifs au logement (mauvaise isolation, déperdition de chaleur notamment).

Les compteurs de gaz connectés

Un compteur de gaz connecté vous permet de suivre votre consommation de gaz en temps réel. Dans la majorité des cas, votre fournisseur vous propose un espace dédié en ligne, le plus connu étant le compteur Gazpar de chez GRDF. L’objectif initial d’un compteur de gaz connecté est effectivement d’automatiser les relevés de consommation. Il est capable de reconvertir les données collectées en mètres cubes afin de les transformer en estimation en euros. Cela permet donc au fournisseur d’établir directement les factures correspondantes mais également au client de visualiser en temps réel sa consommation pour l’adapter le cas échéant.

Le compteur Gazpar (GrDF) est-il gratuit ?

L’association de consommateurs Que Choisir s’est posé la question et voici sa réponse : Si son prix est invisible sur la facture, il est cependant bien réel et inclus dans la contribution tarifaire d’acheminement qui y figure. Ce compteur communicant va coûter 2 à 3 € par an sur 20 ans aux usagers, c’est un peu cher au vu de son intérêt minime pour eux !

En ce qui concerne le fonctionnement des compteurs à gaz connecté, ils sont généralement équipés d’un module radio. Ils peuvent transmettre plusieurs fois par jour les données en corrélation avec la consommation de gaz. Certains modèles peuvent utiliser des fréquences de 169 MHz, proches de celle des radios et peuvent être installés sur le toit. 

Ouvrir un compteur gaz connecté offre la possibilité de profiter d’une facturation ajustée. Si auparavant, un technicien était obligé de se déplacer chez vous pour faire un relevé de consommation, le compteur connecté le réalise automatiquement et quotidiennement. Votre facture est ainsi basée sur votre consommation réelle et non plus sur de simples estimations. Les ajustements et les trop-perçus ou à l’inverse trop-versés n’impactent plus votre trésorerie comme c’était le cas auparavant. Finies donc les mauvaises surprises de régulation en fin d’année ou à l’inverse l’avancement de trésorerie chaque mois relativement contraignant du point de vue budgétaire.

Par ailleurs, malgré un suivi très précis de la consommation du client, la confidentialité des consommations est respectée puisqu’un compteur de gaz connecté communiquant n’enregistre pas les informations personnelles du client évitant ainsi les risques d’espionnage. 

Les compteurs d’électricité connectés 

Les compteurs d’électricité ont également suivi cette évolution naturelle vers la digitalisation. Tout comme les compteurs de gaz, les compteurs d’électricité connectés affichent votre consommation d’énergie en temps réel. Ils peuvent communiquer mensuellement les informations de consommation électrique à votre fournisseur d’énergie. Ils vous donnent ainsi la possibilité de profiter d’un suivi particulièrement fiable et précis. On les apprécie tout particulièrement pour leurs différentes fonctionnalités automatisées.

Un compteur d’électricité connecté est en effet en mesure de transmettre et de recevoir les données à distance. Il le fait à des intervalles réguliers pour vous permettre de mieux suivre votre consommation selon vos usages. En déployant une technologie Smart, il permet ainsi de gérer les flux de consommation d’électricité dans le logement (réception de notifications de dépassement de consommation, optimisation de la consommation de chaque pièce à travers une application, programmation grâce à la domotique etc.). 

Les compteurs d’électricité connectés sont en phase de déploiement généralisé sur l’ensemble du territoire avec l’installation des compteurs Linky qui devrait prendre fin en 2022.

À savoir

Selon les derniers chiffres à disposition 34 millions de compteurs électrique Linky, sur les 35 prévus, ont déjà été installés en décembre 2021. Soit 90% du parc de compteur d’Enedis. À terme Enedis prévoit 350 millions d’euros de gain annuel grâce aux économies faite sur 3 postes : la réalisation à distance des interventions, la réduction des erreurs de facturation et des fraudes. En espérant que ces économies se répercutent à l’avenir sur les factures des particuliers…

Les compteurs d’eau connectés 

Dans la même dynamique, les fournisseurs d’eau courante ont également emboîté le pas du suivi intelligent de la consommation avec l’installation progressive de compteurs connectés permettant la collecte de la relève de l’eau et la transmission automatique des données.

La transmission de l’index s’effectue à l’aide de deux moyens de communication différents :

  • Une transmission radio avec l’utilisation d’ondes radio communiquant à un serveur central qui concentre l’ensemble des données à l’aide de répétiteurs de signal radio.
  • Une transmission GSM utilisant les réseaux téléphoniques grâce aux antennes relais sans contrainte de distance (contrairement à la transmission radio où la portée est limitée à 100 mètres). Utilisant une carte SIM, la transmissions GSM permet à l’abonné de suivre à distance sa consommation sur une plateforme numérique.

Différentes méthodes de relevé de l’eau existent également en fonction du réseau choisi :

  • Le réseau AMR, économique et facile à mettre en place mais nécessitant une intervention humaine. Basé sur la transmission radio, il convient généralement aux secteurs ruraux.
  • Le réseau AMI plus précis mais plus coûteux et contraignant en termes d’installation. Il présente une excellente précision en ce qui concerne les données collectées et l’avantage d’une transmission automatique sans intervention humaine grâce notamment à la transmission GSM. Mieux encore, il a la capacité de détecter les anomalies et les fuites potentielles aussi bien à l’échelle de l’abonné que de la commune. Il s’agit donc d’équipements tout particulièrement adaptés pour les villes.

Relève d’eau moins contraignante, suivi plus précis, facture basée sur une estimation réelle, efficacité dans la détection des problèmes, les avantages de ces nouvelles installations sont donc nombreux pour une relève rapide, fiable et intuitive de la consommation d’énergie. Le suivi intelligent de la consommation d’eau n’implique de plus pas nécessairement le changement intégral de toute l’installation puisque des dispositifs de transmission des données intelligents peuvent être installés directement sur d’anciens appareils afin de les rendre communicants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.