RT 2020 : Quelle épaisseur d’isolation pour la toiture ?

Artisans en train de poser une isolation en laine de roche sur une toiture

La réglementation thermique 2020 ou RT 2020 (autrement appelée RE 2020) est la nouvelle norme en vigueur permettant d’encadrer la construction des bâtiments neufs. Elle vise notamment à limiter la consommation énergétique maximale de l’habitation.

Sur le long terme, l’objectif est ainsi de parvenir à l’édification de bâtiments permettant de produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment (bâtiments à énergie positive ou BEPOS). Cet objectif passe notamment par une isolation toujours plus performante comme le préconisait déjà la précédente réglementation.

Le toit étant la partie de la maison la plus exposée aux déperditions de chaleur (environ 30 % des ponts thermiques), découvrez quelle épaisseur est nécessaire pour l’isolation de la toiture avec la RT 2020.

Norme RT 2020 : Quelle isolation pour votre toiture ? 

Certains matériaux peuvent être qualifiés de valeurs sûres pour isoler la toiture d’une maison. Dans le cadre de la RT 2020, ceux-ci doivent néanmoins respecter une certaine épaisseur d’isolation.

L’épaisseur de l’isolation de toiture RT 2020 de votre logement se doit ainsi d’être choisie minutieusement pour faire face aux diverses intempéries et pour faire barrage aux ponts thermiques. L’étanchéité est également une donnée importante pour le choix d’isolant notamment pour les toitures-terrasses.

Parmi les matériaux les plus isolants pour l’isolation de la toiture, on peut citer notamment les laines minérales, la laine de verre ou la laine de roche. Leurs performances d’isolation sont relativement inégalables et vous avez la possibilité de les utiliser pour l’isolation intérieure comme pour l’isolation extérieure de votre toiture.

Ces laines présentent de plus une conductivité thermique beaucoup plus faible que les autres matériaux nécessitant une épaisseur d’isolation moindre. Leurs tarifs sont en outre particulièrement accessibles en comparaison d’autres matériaux.

Schéma en coupe de la toiture d'une maison montrant les différentes couches d'isolation thermique

Quel R pour l’isolation d’une toiture RT 2020 ?

La résistance thermique matérialisée par la lettre R est un indicateur de la capacité d’un isolant à résister aux variations de chaleur. Cette performance thermique dépend à la fois de l’épaisseur de l’isolant ainsi que de sa conductivité thermique.

L’épaisseur de l’isolation de toiture nécessaire pour atteindre l’indicateur de résistance thermique minimal ( R ) afin de respecter la RE2020 dépend alors de plusieurs facteurs :

  • Du type de matériau isolant utilisé ;
  • De la conductivité thermique du matériau (plus elle est élevée, plus l’épaisseur d’isolation doit être importante pour contrecarrer la chaleur ou le froid provenant de l’extérieur) ;
  • Du type d’isolation de toiture à réaliser ;
  • De la zone d’habitation, les pouvoirs publics ayant déterminé des règles différentes selon le climat des régions d’habitation.

Pour la toiture, les seuils de résistance thermique minimale R requis par la RT 2020 sont les suivants :

  • Pour les combles déjà aménagés :
    • R > 4,4 m².K/W en zone H1 (Nord et Nord-Est de la France) ;
    • R > 4,3 m².K/W en zone H2 (Ouest et Sud-Ouest de la France) et zone H3 avec une altitude inférieure à 800 mètres ;
    • R > 4 m².K/W en zone H3 (Sud-Est de la France) avec une altitude supérieure à 800 mètres.
  • Pour les combles perdus : R > 4,8 m².K/W pour toutes les zones ;
  • Pour les toitures-terrasses : R > 3,3 m².K/W pour toutes les zones.

L’épaisseur du matériau isolant de toiture RT 2020 varie en fonction de la résistance thermique minimale requise.

Si la RE 2020 définit des niveaux de résistance thermique minimum, elle préconise également des niveaux d’isolation renforcée pour faire du logement un Bâtiment à Énergie Positive ou BEPOS.

Ces coefficients d’isolation conditionneront d’ailleurs dès 2023 l’octroi des aides à la rénovation.

RT 2020 : Quelle épaisseur d’isolation pour vos combles ?

Pour les combles, de nombreux matériaux performants peuvent être utilisés afin d’atteindre un haut niveau de performance thermique.

Parmi eux, on peut citer notamment les laines minérales (laine de roche ou laine de verre), les laines végétales (laine de chanvre par exemple), les laines animales (laine de mouton par exemple), le polystyrène extrudé ou encore la mousse polyuréthane.

La RT 2020 distingue un niveau de résistance thermique minimal différent selon que les combles soient aménagés ou perdus et selon la zone d’habitation. Des niveaux de haute performance énergétique permettant de bénéficier d’aides à la rénovation sont également préconisés.

Voici en premier lieu le tableau récapitulatif des résistances thermiques minimales et préconisées pour les combles aménagés :

Matériau isolant utiliséConductivité thermiqueÉpaisseur isolation de toiture requise avec combles aménagés en zone H1 soit R = 4,4Épaisseur isolation de toiture requise avec combles aménagés en zone H2 et H3 avec altitude > 800 mètres soit R = 4,3Épaisseur isolation de toiture requise avec combles aménagés en zone H3 avec altitude < 800 mètres soit R = 4Épaisseur isolation de toiture combles aménagés pour une performance élevée permettant de bénéficier des aides soit R = 6
Fibre de bois0,049 W/m.K21,6 cms21,1 cms21,1 cms29,4 cms
Liège0,043 W/m.K18,9 cms18,5 cms17,2 cms25,8 cms
Laine de verre0,046 W/m.K20,2 cms19,8 cms18,4 cms27,6 cms
Laine de roche0,045 W/m.K19,8 cms19,4 cms18 cms27 cms
Laine de mouton0,042 W/m.K18,5 cms18,1 cms16,8 cms25,2 cms
Laine de chanvre0,050 W/m.K22 cms21,5 cms20 cms30 cms
Polystyrène extrudé0,038 W/m.K16,7 cms16,3 cms15,2 cms22,8 cms
Polyuréthane en panneaux0,022 W/m.K9,7 cms9,5 cms8,8 cms13,2 cms

Voici à présent les niveaux de résistance thermique minimum et préconisées pour les combles perdus :

Matériau isolant utilisé Conductivité thermiqueÉpaisseur isolation de toiture requise avec combles perdus soit R = 4,8Épaisseur pour une performance élevée pour des combles perdus permettant de bénéficier des aides soit R = 7
Fibre de bois0,049 W/m.K23,5 cms34,3 cms
Liège0,043 W/m.K20,6 cms30,1 cms
Laine de verre0,046 W/m.K22,1 cms32,2 cms
Laine de roche0,045 W/m.K21,6 cms31,5 cms
Laine de mouton0,042 W/m.K20,2 cms29,4 cms
Laine de chanvre0,050 W/m.K24 cms35 cms
Polystyrène extrudé0,038 W/m.K18,2 cms26,6 cms
Polyuréthane en panneaux0,022 W/m.k10,6 cms15,4 cms

RT 2020 : L’épaisseur d’isolation pour toiture de terrasse 

Pour des raisons d’étanchéité, l’isolation d’une toiture terrasse est pratiquement toujours réalisée par l’extérieur. Dans le cas d’une toiture terrasse, la résistance thermique doit être au minimum de 3.3 m² K/W et un niveau de 4,5 m² K/W est préconisé pour obtenir les aides gouvernementales. 

Vous avez le choix entre trois techniques pour la réalisation de l’isolation d’une toiture-terrasse :

  • La méthode conventionnelle appelée également isolation de la toiture chaude qui consiste à poser un pare-vapeur sur l’élément qui porte le toit. Cette méthode est la plus courante. Elle a notamment pour avantage d’empêcher la vapeur d’eau de stagner entre les parois ;
  • La méthode d’isolation inversée de la toiture-terrasse. Comme son nom l’indique, vous devez cette fois placer l’isolant au-dessus du revêtement d’étanchéité
  • La méthode d’isolation végétale, composée de plusieurs couches dont le support porteur ainsi qu’un complexe de végétalisation pour un résultat particulièrement moderne, esthétique, naturel et écologique.

Du fait de sa structure plate, l’isolation de la toiture-terrasse doit être réalisée avec des matériaux particulièrement robustes pour résister aux intempéries et aux potentiels chocs.

Parmi eux, on peut citer notamment :

  • La mousse phénolique ;
  • Les panneaux de liège ;
  • Le verre cellulaire ;
  • La laine de roche ;
  • Le polystyrène extrudé ;
  • La mousse polyuréthane.

Voici les différentes épaisseurs d’isolants recommandés en fonction des principaux matériaux pouvant servir à l’isolation de la toiture-terrasse :

Matériau isolant utilisé Conductivité thermiqueÉpaisseur isolation de toiture-terrasse soit R = 3,3Épaisseur pour une performance élevée permettant de profiter des aides soit R = 4,5
Mousse phénolique0,035 W/m.K11,5 cms15,8 cms
Panneaux de liège0,043 W/m.K14,2 cms19,4 cms
Verre cellulaire0,050 W/m.K16,5 cms22,5 cms
Laine de roche0,045 W/m.K14,8 cms20,3 cms
Polystyrène extrudé0,038 W/m.K12,5 cms17,1 cms
Mousse polyuréthane0,028 W/m.k9,2 cms12,6 cms

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *