Comment ranger son atelier de bricolage ?

Atelier de bricolage bien rangé

Vous avez enfin décidé de prendre de bonnes résolutions de vous mettre au bricolage. Après quelques journées plus ou moins productives, vos outils sont déjà sens dessus dessous ! Rien de tel qu’un établi en désordre pour vous couper dans votre élan… Comment optimiser le rangement de votre atelier de bricolage ? Quels aménagements judicieux pour gagner de la place dans l’espace de travail ? Découvrez tous nos trucs et astuces pour un atelier de bricolage pratique, fonctionnel et sécurisé.

Exploitez les murs et recoins de l’atelier de bricolage

L’installation d’un panneau à outils perforé fixé au mur est un indispensable du bricoleur débutant comme confirmé pour un rangement d’atelier en bonne et due forme. Il permet de disposer en hauteur tous les outils les plus fréquemment utilisés afin de pouvoir y accéder facilement et rapidement. La suspension de ces outils est réalisée à l’aide de clous fixés sur le panneau ou de crochets servant à bloquer marteaux, pinces, tenailles, clés à molette voire même perceuse avec des clous plus longs supportant une charge plus importante.

Ce panneau permet notamment de répartir les outils par famille pour une identification plus facile et constitue une astuce de rangement de garage fréquemment utilisée. Les tournevis pour leur part pourront être disposés sur une planche en bois aimantée accrochée au mur ou percée verticalement en de multiples endroits pour un rangement d’atelier optimal.

Pour une circulation facilitée, placez les outils les plus volumineux et les moins mobiles sous une table dans chacun des coins de la pièce. Évitez également d’entreposer les accessoires de jardinage où tous les outils réduisant l’espace de travail dans la pièce à moins de les fixer sur une étagère murale prévue à cet effet. 

Multipliez les rangements astucieux dans l’atelier de bricolage

Si vous êtes un bricoleur confirmé, il sera judicieux d’installer autour de votre établi du mobilier adapté permettant de ranger de façon optimale tous les éléments utiles dans vos travaux. Pour éviter de laisser traîner des outils sur l’établi qui vont très vite empiéter sur votre espace de travail (et à terme sur votre motivation), il vous faudra mettre en place placards, étagères, armoires fermées, tiroirs avec séparateur et autres rangements astucieux.

Ce mobilier va dégager la zone de travail et permettre de cloisonner les différents éléments selon leur utilité. Les outils les plus plats (scies, niveau à bulles, truelles… ) pourront également être stockés sur des panneaux verticaux perforés avec un système de glissières rétractables sous l’établi afin qu’ils ne soient visibles qu’au besoin et facilement repositionnables en toute discrétion.

Toutes les pièces de fixation devront par ailleurs être triées et disposées dans de petites boîtes de rangement, si possible de taille ou de couleur différente pour pouvoir bien les identifier (clous, vis, crochets, pointes, punaises, rondelles, chevilles, etc.).

Des casiers verticaux existent pour entreposer ces petites boîtes qui peuvent aussi être fixées directement sur le panneau perforé. Elles peuvent également être remplacées par toutes sortes d’emballages alimentaires transparents en plastique ou en verre pour les adeptes de récup’. 

Des astuces pour maintenir l’atelier de bricolage toujours propre

Le rangement de l’atelier de bricolage et le maintien d’une zone de travail toujours propre peut s’effectuer à l’aide de certaines astuces de rangement de garage qu’il faut connaître. 

Des espaces de travail délimités

La pratique du bricolage nécessite un atelier toujours attrayant, propre et organisé. Pour ce faire, veiller à bien délimiter les différentes zones :

  • La zone de travail principalement autour de l’établi où s’effectuent les travaux de bricolage.
  • La zone de rangement comprenant les boîtes, coffres, crédences, servantes où sont entreposés les principaux outils utilisés à proximité donc de la zone de travail pour un accès immédiat
  • La zone utilitaire, plus éloignée, servira à emmagasiner du matériel de protection (gants, lunettes, bouchons d’oreille) ou de nettoyage (eau, produits lavants, bac à déchets etc.).
  • La zone de stockage sera enfin utilisée pour accumuler l’ensemble des fournitures non-essentielles à une utilisation immédiate mais qui pourront se révéler utiles de façon occasionnelle. Cette zone de stockage utilisera en général des armoires de rangement d’atelier ou bien la suspension de matériel aux murs, en hauteur ou dans des espaces dissimulés.

Pour aller plus loin retrouver notre article DIY sur comment fabriquer son atelier de bricolage —> Nos astuces pour se faire soi-même un atelier de bricolage

Des revêtements adéquats

Les travaux de bricolage entraînent régulièrement des poussières, sciures de bois et autres fins déchets qui peuvent s’incruster dans le sol. Le sol doit donc être recouvert de revêtements adéquats tels que du PVC en rouleau ou de la chape de mortier plutôt que du bois, trop fragile ou du carrelage plus susceptible d’accueillir la poussière au niveau des joints. Quoiqu’il en soit, il est préférable de ne pas laisser nue la dalle de béton de l’atelier pour maintenir le sol dans un bon état.

Protégez par ailleurs les revêtements avec des bâches amovibles notamment si vous effectuez des travaux générateurs de poussière. 

Des murs blancs pour une atmosphère de travail optimale

Malgré les apparences, il est généralement conseillé de peindre les murs et le sol de son atelier de bricolage en blanc. Si le blanc est réputé salissant, il a la particularité d’éclairer la pièce et d’agrandir visuellement l’espace afin d’offrir un confort de travail plus important.

Des revêtements blancs vous contraindront par ailleurs plus facilement à nettoyer régulièrement vos outils pour éviter qu’ils ne salissent l’environnement de travail. A l’inverse, des couleurs plus foncées rendront les traces certes moins visibles au départ mais s’incrusteront avec le temps avec pour conséquence un rendu morne et terne.

Optez pour un atelier de bricolage mobile

Le bricolage implique de multiples tâches pouvant être réalisées à différents endroits de l’atelier (forage, ponçage, soudure etc…). A ce titre, il peut nécessiter des déplacements fréquents.

Pour gagner du temps et éviter de vous disperser, il vous faudra vous équiper de rangements d’atelier amovibles et astucieux qui vous permettront d’avoir en permanence sous la main les outils nécessaires. Vous pourrez donc investir dans une boîte à outils bien compartimentée (il existe des coffres à outils de différentes tailles selon les usages).

Lorsque celle-ci n’est pas suffisante pour transporter tout le matériel dont vous avez besoin, il est également possible d’opter pour des servantes, sortes de petits chariots en métal sur roulettes facilement déplaçables pour emporter avec soi un plus grand nombre d’éléments notamment lorsqu’on a besoin de travailler dehors.

Il sera même possible pour les bricoleurs bénéficiant de grands espaces, d’équiper la table de travail de roulettes avec des freins de sécurité pour la diriger facilement vers les différentes zones de rangement au fur et à mesure de l’avancement des travaux.

Certains établis multifonctions sont d’ailleurs tout spécialement conçus pour une ergonomie optimale avec notamment des pieds ajustables, des râteliers intégrés ou encore des tiroirs amovibles incrustés sous la table. Des établis pliants existent également pour répondre aux besoins de rangement et de mobilité dans les plus petits espaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.