8 idées d’aménagement de son garage en atelier

Idées d'aménagement d'un garage en atelier

Le garage est bien souvent une pièce trop peu optimisée dans une maison. Par sa configuration et l’espace qu’il procure, souvent sous-utilisé, il peut constituer une bonne opportunité d’aménagement pour bénéficier d’une pièce en plus dans le logement. Chambre, débarras, bureau, buanderie les possibilités sont nombreuses mais la plupart du temps, le garage fait également office d’atelier pour les bricoleurs du dimanche comme pour les plus chevronnés. Découvrez nos idées d’aménagement de son garage en atelier pour profiter d’un espace de travail optimisé et fonctionnel.

Aménagement du garage en atelier : bien définir ses besoins

La transformation d’un garage en atelier devra tout d’abord se faire en fonction de vos besoins et vos objectifs de travail. Vous devrez alors notamment déterminer si vous envisagez d’en faire un garage multifonctions, 2 espaces bien séparés et délimités, un simple petit atelier ou un véritable espace bricolage disposant de tous les rangements nécessaires.

A partir de là, vous pourrez prendre les mesures en calculant l’espace nécessaire au rangement de votre ou vos véhicules et envisager d’aménager des équipements les plus adaptés à votre profil de bricoleur.

Au delà de cette aménagement de garage en atelier il existe évidemment bien des façons de transformer son garage en une pièce plus fonctionnelle voir même habitable.

Aménagement du garage en atelier : choisir un plan de travail fonctionnel

Quelle que soit votre utilisation, un plan de travail robuste et fonctionnel est nécessaire pour travailler dans de bonnes conditions dans votre atelier. Différents types d’établis sont à votre disposition selon vos besoins. Vous pourrez notamment opter pour un grand établi de menuisier en longueur avec de multiples rangements et tiroirs sous le plan de travail ainsi qu’avec des étaux intégrés.

L’établi de mécanicien (ou établi à piètement métallique) permet d’ajuster les pieds lorsque la configuration du sol est irrégulière et dispose d’un râtelier permettant de ranger les outils de façon verticale.

Pour les plus petits espaces, l’établi pliant ou l’établi multifonctions permettront de travailler de façon mobile et notamment de travailler autour de lui en l’utilisant comme support pour certains travaux stationnaires nécessitant de la place en latéral (scie circulaire ou ponceuse par exemple).

Aménagement du garage en atelier : choisir les bons revêtements 

Les revêtements d’un garage ne sont pas forcément toujours adaptés à des travaux de bricolage réguliers. Il vous faudra alors parfois procéder à certains ajustements en vue d’utiliser votre atelier dans les meilleures conditions et surtout de le maintenir propre en toute circonstance.

Le bricolage et d’autres travaux manuels engendre de la poussière et des salissures qui peuvent ainsi s’encrasser dans le sol et sur les murs et à terme vous décourager malgré vos bonnes résolutions. Il vous faudra donc choisir des revêtements protecteurs et peu sensibles à l’accumulation de dépôts. La dalle de béton ne doit ainsi pas être laissée nue pour ne pas laisser s’accumuler la crasse.

Préférez donc la chape de mortier colorée ou le PVC en rouleau pour votre sol d’atelier. Ils seront en effet résistants et camoufleront mieux les salissures que le carrelage ou le bois, plus fragiles et plus susceptibles de recueillir la poussière.

Pour optimiser l’espace et le conserver propre, n’hésitez pas à peindre vos revêtements dans des tons très clairs et notamment en blanc. En plus d’agrandir visuellement la pièce, cela vous incitera à maintenir l’espace propre pour les prochaines utilisations.

Aménagement du garage en atelier : disposer d’outils toujours à portée de main

Pour travailler dans les meilleures conditions, vous devez mettre en place divers systèmes permettant de disposer d’outils constamment à portée de main. Pour ce faire, il est notamment possible d’installer au mur, à proximité immédiate de l’établi ou du plan de travail une planche perforée ou grillagée munie de crochets sur laquelle seront disposés les outils utilisés les plus souvent (marteaux, tournevis, scies, clés etc.).

Celle-ci vous évitera les déplacements inutiles et vous permettra de disposer en permanence d’une visibilité optimale sur vos outils. Pour vous y retrouver encore plus facilement, vous pouvez disposer les crochets de telle sorte à séparer les différentes familles d’outils pour une reconnaissance encore plus rapide.

Afin de disposer d’outils toujours à portée, vous pouvez également utiliser des servantes sur roulettes ou des caisses à outils compartimentées mobiles qui vous permettront d’avoir à portée de main tout le matériel nécessaire où que vous soyez dans l’atelier. 

>>> Notre article sur comment aménager et organiser son atelier de bricolage

Aménagement du garage en atelier : des rangements optimisés en grand nombre

Pour maximiser la place dans votre garage et préserver au maximum l’espace utile au sol dans une pièce parfois exiguë, mettez en place autant que possible des rangements sur les murs ou en hauteur. De multiples possibilités s’offrent à vous pour entreposer outils, fournitures ou matières premières.

Parmi elles, vous pouvez notamment opter pour des porte-outils magnétiques afin de disposer vos outils tout au long des murs. Les portes-vélos ou une barres d’attache perforées pour disposer verticalement les outils de jardin peuvent vous faire gagner un espace considérable et vous éviter d’empiéter sur l’espace au sol.

Par ailleurs, des armoires de rangement, des étagères en hauteur ou encore du mobilier à tiroirs avec séparateurs prévus spécialement pour le bricolage permettent d’organiser de façon précise l’ensemble de vos outils et fournitures. N’oubliez pas enfin le plafond qui peut également accueillir bon nombre d’outils ou d’objets traditionnellement présents dans le garage (échelle, vélos, bacs de rangement etc.).

Pour ce faire, des glissières, des rails ou des poulies fixées au plafond permettent de suspendre certains objets encombrants. Attention toutefois à ne pas surcharger ces espaces de rangement aériens. De même, préférez toujours multiplier les rangements que surcharger un placard ou un tiroir. La chute d’outils n’est pas anodine et peut vite se révéler dangereuse pour vous ou votre famille.

Aménagement du garage en atelier : des fixations bien triées

Clous, vis, crochets, chevilles, écrous… ces petits objets indispensables du bricoleur peuvent vite se révéler être un casse-tête et vous faire perdre du temps lorsque vous ne parvenez plus à mettre la main sur la fixation nécessaire à vos travaux du moment. Pensez donc à bien les trier, par taille, par couleur voire par type d’utilisation pour en disposer rapidement lorsque vous en avez besoin.

De petits bacs ou casiers existent permettant un étiquetage facile et un entreposage directement sur l’établi ou sur les trous prévus sur le panneau mural. Ces petites boîtes prennent peu de place dans l’atelier et maintiennent un garage visuellement ordonné. De petits bocaux alimentaires ou pots pour bébé peuvent également s’y substituer.

Aménagement du garage en atelier : ne pas négliger la ventilation

La question de la ventilation est bien souvent négligée quand on décide d’aménager un garage en atelier. Il s’agit pourtant d’un sujet important quand on se décide à bricoler, à peindre ou à sculpter. L’utilisation de produits chimiques, les émanations toxiques, gaz d’échappement, la poussière ou la sciure de bois peuvent se révéler très néfastes pour votre santé et celle de votre entourage.

Au moment d’aménager votre garage en atelier, pensez donc à installer une VMC ou un purificateur d’air avant de commencer à utiliser votre nouvelle installation d’autant plus si votre garage ne dispose pas d’ouvertures permettant de l’aérer régulièrement. Vous pourrez d’ailleurs plus d’informations sur le coût d’installation d’une VMC sur ce guide des prix.

Aménagement du garage en atelier : un éclairage optimisé

Le bricolage nécessite l’ajout de sources d’éclairage complémentaires par rapport à un garage traditionnel. Il vous faudra ainsi, pour travailler dans de bonnes conditions, multiplier les sources de lumières de façon à obtenir une répartition homogène de la luminosité dans l’ensemble de l’espace et éviter ainsi les erreurs d’appréciation ou de manipulation.

Pour cela, vous pourrez installer des spots et néons fluorescents et étanches au plafond qui permettront un éclairage efficace mais sobre sans vous éblouir. En complément, munissez de lampes amovibles pour (baladeuses) pour apporter un éclairage focalisé sur certains travaux particuliers de précision.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.